Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 07:38

Bruegel, afficheBruegel, le Moulin et la croix 2011– film de Lech Majewski – avec Rutger Hauer , Michael York , Charlotte Rampling

 

J’ai toujours eu envie de plonger dans les histoires, dans les romans, pour tout observer au plus près. C’est pourquoi je suis jalouse de Thursday Next  (personnage de Jasper Fforde). Pour les tableaux, c’est la même chose.

Cette plongée au cœur du tableau, c’est ce que Lech Majewski nous propose dans son Bruegel, le Moulin et la croix. Je suis donc allée voir ce film avec d’autant plus de plaisir que j'adore l’œuvre de Bruegel, le foisonnement des personnages, la vie qui se dégage de ses toiles.

Synopsis

Année 1564, alors que les Flandres subissent l’occupation brutale des Espagnols, Pieter Bruegel l’Ancien, achève son chef d’œuvre "Le Portement de la croix", où derrière la Passion du Christ, on peut lire la chronique tourmentée d’un pays en plein chaos.
Le film plonge littéralement le spectateur dans le tableau et suit le parcours d’une douzaine de personnages au temps des guerres de religions. Leurs histoires s’entrelacent dans de vastes paysages peuplés de villageois et de cavaliers rouges. Parmi eux Bruegel lui-même, son ami le collectionneur Nicholas Jonghelinck et la Vierge Marie.

 

Ce film est adapté d’un essai The Mill and the Cross du critique d’art Michael Francis Gibson qui pose la question de la présence de cavaliers rouges et de paysans flamands autour du Christ dans Le Portement de la croix.

Le Portement de la croixAfin de percer le mystère de ce tableau et de nous entraîner dans le processus de création, le cinéaste va mettre en lumière la vie d’une douzaine des cinq cent personnages qui le composent, et nous attacher à leur vie.

Bruegel, femme et enfantJe ne saurais dire si j’ai tout compris du propos de Majewski, mais peu importe, je peux toujours me tourner vers l’essai de Gibson.

Ce que je retiens de ce film c’est qu’il m’a fait vivre une merveilleuse expérience esthétique. Et pas seulement à cause des techniques employées (images de synthèse, 3 D et vues réelles). Le peintre (très bon Rutger Hauer), tour à tour acteur et spectateur de son propre tableau, guide notre regard.

Bruegel peintreNous passons sans cesse des scènes animées de la vie flamande de la Renaissance aux scènes immobiles du tableau. Rien n’est précipité, la lenteur a son importance, la création prend du temps, elle appelle à la contemplation.

J’ai trouvé certaines scènes particulièrement belles, entre autres celle montrant Bruegel contemplant au petit matin une toile d’araignée couverte de rosée. Araignée qui deviendra source d'inspiration. 

Très peu de dialogues dans ce film, la lumière, les couleurs, la composition suffisent.

L’émotion m’est venue également des sons. Des chants, des rires, des pleurs, l’eau qui coule, le bruit d’une hache qui s’abat régulièrement sur un tronc d’arbre, le pas des chevaux, les sons de la vie, tout cela rythmant les scènes aussi bien, voire mieux, qu’une musique l’aurait fait.

Ce film exigeant nous force à regarder, avec précision, à écouter aussi.

A la sortie de la salle, l’envie était forte d’approcher ainsi d’autres tableaux.

  L'avis plus "tiède" de Wens ici

Partager cet article

Repost 0
Published by somaja.over-blog.com - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

jeneen 16/02/2012 20:51

oooh, il m'y a mise aussi ! je n'avais pas vu !!! oh la la, adieu recherche du point G, va falloir bosser dur....

somaja.over-blog.com 16/02/2012 21:21



Y'a quand même une justice ! et puis ça fera des vacances à Armi et à Monsieur à la maison..allez ! au boulot !



jeneen 16/02/2012 20:49

ah non, tu parles des onze questions d'olivia ? oh la, celui-là il est coton !!!! amuse-toi ! je penserai à toi, tranquille avec mon chouette colis, pendant que tes neurones sueront sang et eau !!!

somaja.over-blog.com 16/02/2012 21:19



Gnagnagna ! Il vient peut-être de quelqu'un d'autre mais à cause de toi sans aucun doute (!), il l'a corsé façon cinéphile...grmlgrml...



jeneen 16/02/2012 20:47

ben non !!! mais comme il lui vient de moi, je me fais toute petite !!!

somaja.over-blog.com 16/02/2012 21:17



Tu fais bien !!!!



jeneen 15/02/2012 15:28

asphodèle a droit à un joker pour le tag...ya du favoritisme !!! exige les mêmes droits !!!! sinon, la luxure et le crime prendront le dessus sur les pôv' citoyennes que nous sommes !

somaja.over-blog.com 16/02/2012 09:34



vouiiii j'ai vu ça. Lutter contre la luxure ? toi ? quand on voit les colis que tu reçois...je rigole doucement ! quant au crime, si je ne veux pas me retrouver avec une balle entre les 2 yeux,
j'ai intérêt à me mettre au tag... mais pas facile ce qu'il nous demande !



Wens 15/02/2012 07:17

Mon avis est plus mitigé, j'ai d'ailleurs écrit un billet, très beau certes mais l'ennui m'a gagné progressivement.
j'ai l'infime plaisir , un peu sadique, de t'informer que je t'ai tagué , une belle occasion de revoir tes classiques cinématographiques..
Merci de ta participation régulière à un livre, un film.

somaja.over-blog.com 15/02/2012 11:10



Ben, c'est sûr, habitué à virevolter un surin d'une main, un flingue de l'autre, l'oeil toujours aux aguets, tu ne dois pas être un contemplatif !


Pour le sadisme, je confirme, je reviens de chez toi et ça va être coton ce tag...mais je vais essayer de mettre mes neurones en actions, et faire tourner les bobines.


Pour un livre, un film, c'est un plaisir



Présentation

  • : Les mille et une pages de Somaja
  • Les mille et une pages de Somaja
  • : Littérature, cinéma, voyages...
  • Contact

Challenge Jeunesse/Young adult

challenge-jeunesse-2

Recherche

Challenge Mois anglais

ennui

Archives

Challenge Goncourt des lycéens

        Challenge Goncourt lycéens

Challenge En scène !

CategorieMusset

Challenge Anne Perry

 

    anneperry2-copie-1

 

 

 

Challenge Thrillers et Polars

 

Challenge thriller