Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 07:58

l'aphrodite profanéeL'Aphrodite profanée – Cristina Rodriguez

 

Retour de Kaeso ce jeune et beau prétorien qui se voit encore une fois pris dans une enquête complexe. Dans deux enquêtes en fait.

Plusieurs enfants de la haute société romaine sont enlevés et à chaque fois que Kaeso et sa garde s'apprêtent à payer la rançon et pensent qu'ils vont arrêter les criminels, ces derniers se jouent d'eux et les ridiculisent aux yeux des Romains.

Macro, préfet du prétoire, et supérieur de Kaeso, en profite pour lui faire subir humiliation sur humiliation, et le charge, comme s'il était le dernier des soldats, de surveiller un banquet chez l'oncle de Caligula. Au cours de ce banquet, une inestimable statuette du grand sculpteur grec Praxitèle est volée sans que les gardes n'aient rien pu faire.

Devant ce nouvel échec, Kaeso mettra un point d'honneur à mener de front les deux enquêtes et à les résoudre, autant par fierté personnelle que pour clouer le bec de Macro.

Les enquêtes vont mener Kaeso et ses accolytes habituels - Concordia, Caligula, Io, Matticus et Mustella, Ludius et Mnester, mais aussi Apollonius le mystérieux oracle rencontré dans Meurtres sur le Palatin, et Donar le presque jumeaux de Kaeso dont on découvre qu'il n'est peut-être pas ce que tous semblent penser – dans des lieux aussi différents que les égoûts, les temples, et les bordels de luxe de la ville.

En fait, plus que les enquêtes qui, je dois dire, m'ont moins intéressée dans ce volume, j'ai aimé comme toujours les détails sur la vie à Rome, parsemés avec habileté tout au long du récit. Et j'ai suivi avec intérêt l'évolution de certains des personnages. Donar, notamment, ce grand Germain sans pitié dans les combats, d'une fidélité absolue au souvenir du frère de Caligula, et pourtant pas insensible au charme féminin, et Apollonius dont certains mystères s'éclaircissent, mais dont d'autres ne sont connus que de son fidèle esclave Malah (et un peu de nous, lecteurs).

Quant à Concordia et Kaeso, ils continuent à jouer au chat et à la souris, mais pour combien de temps ? A moins que le beau prétorien ne se tourne définitivement vers Pyralis, collectionneuse d'art et accessoirement tenancière de lupanar de luxe qui lui a fait passer un moment qu'il n'est pas prêt d'oublier...

Billet aussi chez Syl.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Syl. 05/09/2011 16:07


Il fait chaud ici.


somaja.over-blog.com 06/09/2011 08:24







Asphodèle 05/09/2011 10:30


Disons que parfois...parfois, le climat peut aider, la nudité des corps, les siestes (obligatoires avec la chaleur) mais pas obligatoirement crapuleuses hein ! A suivre en tout cas...


somaja.over-blog.com 06/09/2011 08:24



Je vois très bien ce que tu veux dire...



Asphodèle 04/09/2011 10:16


J'ai lu quand même, je sais que tu ne "spiles" pas toi au moins ! Mais je constate que nos deux héros se font toujours des niches sans conclure ! Peut-être que l'Egypte va les réchauffer et qu'ils
vont se prendre pour César et Cléopâtre ! Il FAUT que je finisse mon billet de Meurtres sur le Palatin un de ces matins ! Quand WP buguera moins et que je serai plus en forme (aussi)... Bises et
merci pour ce billet explicite.


somaja.over-blog.com 04/09/2011 12:36



Tu crois que c'est une question de climat ??? 



Syl. 04/09/2011 08:42


Hé-hé !!!
Bisous


somaja.over-blog.com 04/09/2011 12:34







Présentation

  • : Les mille et une pages de Somaja
  • Les mille et une pages de Somaja
  • : Littérature, cinéma, voyages...
  • Contact

Challenge Jeunesse/Young adult

challenge-jeunesse-2

Recherche

Challenge Mois anglais

ennui

Archives

Challenge Goncourt des lycéens

        Challenge Goncourt lycéens

Challenge En scène !

CategorieMusset

Challenge Anne Perry

 

    anneperry2-copie-1

 

 

 

Challenge Thrillers et Polars

 

Challenge thriller