Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 15:46

 

l'enfant cachée couvL'Enfant cachée - Loïc Dauvillier, scénariste / Marc Lizaro, dessinateur , Greg Salsedo, coloriste

 

Pas facile d'aborder la Deuxième guerre mondiale et particulièrement la Shoah pour un public jeunesse.

J'avais vu que c'était possible toutefois avec le roman  Un Jour de Morris Gleitzman, mais une BD ?

Et bien Loïc Dauvilliers et Marc Lizaro ont réussi l'exploit de faire une BD intelligente, pleine d'émotion, sans jamais éluder les sujets très difficiles tels que les rafles, les camps et l'horreur nazie.

Dans L'Enfant cachée, c'est au travers du récit d'une grand-mère, Dounia, que nous retraversons cette sombre page de l'Histoire.

Elsa c'est la petite-fille de Dounia. Une nuit elle surprend sa grand-mère pas encore endormie qui regarde de vieilles photos. La petite fille questionne la vieille dame sur la cauchemar qui l'a tenue éveillée. Elle ne croit pas si bien dire.

Dounia commence donc à lui raconter son histoire de petite fille juive pendant la guerre. Les vexations à l'école, l'étoile jaune, les insultes, la répression policière, l'arrestation de ses parents, les heures passées cachée, seule, dans une armoire en attendant qu'une voisine vienne la délivrer et la cacher chez elle. l'enfant cachée 1

Dounia devra changer de nom, et elle passera le reste de la guerre à la campagne, chez des gens accueillants, en attendant peut-être le retour de ses parents.

Rien est occulté dans cet album, ni l'horreur (une seule image m' a presque fait sursauter en tournant une page, une image qui prend toute la page parce ce que ce qu'elle représente devait aussi prendre tout l'espace pour ceux qui voyaient les rescapés rentrer des camps), ni la bonté et le courage de ceux qui ont su prendre soin de ces enfants cachés.

Par la bouche de la grand-mère, c'est la petite Dounia qui s'exprime, une petite fille encore hantée par ce qu'elle a vécu. Elle ose raconter tout cela à sa petit-fille alors qu'elle n'a jamais pu en parler à son propre fils.

l'enfant cachée 3

C'est un album très émouvant, délicat, qui permet d'aborder ce sujet avec les plus jeunes. Un véritable réussite aussi côté graphique. Les personnages à grosse tête ronde permettent de garder malgré tout une distance bienvenue avec la lourdeur du propos qui serait impossible à tenir à des enfants trop jeunes.

Les avis de Hérisson, Lasardine, Noukette

 

Partager cet article

Repost 0
Published by somaja.over-blog.com - dans BD - Albums
commenter cet article

commentaires

loic dauvillier 12/05/2013 19:55

merci pour votre billet sur notre livre.
loïc

somaja.over-blog.com 12/05/2013 20:30



Merci à vous pour votre passage ici, et surtout pour cette magnifique BD. J'ai découvert votre univers à tous deux grâce à ce récit, mais je compte bien ne pas m'en tenir là.



lasardine 06/05/2013 11:21

à faire lire oui oui oui!!! un vrai petit bijou d'émotion, et surtout, pour transmettre ce qu'il ne faudra jamais oublier!

somaja.over-blog.com 08/05/2013 23:21



Tu as raison, c'est une vraie réussite, autant pour le fond que pour la forme.



Lystig 28/04/2013 17:27

je vais franchement le lire !!!!

somaja.over-blog.com 28/04/2013 20:35



Mais c'est une excellente idée, ça !



Syl. 28/04/2013 09:04

Elle est jolie cette petite fille...
C'est sûr, ça doit être une belle BD.


Tu es Awardisée... pas par amitié, mais pour la qualité de ton blog. C'est toujours émouvant, simple et intelligent.

somaja.over-blog.com 28/04/2013 20:34



Si elle croise ton chemin, n'hésite pas. Je sais que tu n'aimes pas les histoires qui abordent cette période de l'histoire, mais franchement, je la trouve très bien.


Merci pour les compliments !  Tu as oublié de dire qu'il était beau, et tu sais grâce à qui...


Je vais me pencher sur les questions...



Soène 27/04/2013 18:56

Hello Somaja,
Je ne lis jamais de BD.
Il faudrait que celle-ci soit beaucoup lue par les enfants du XXIe siècle qui ne connaissent pas, Dieu merci, ces scènes de vie.
Il est important de transmettre ce passé douloureux et atroce. Le devoir de mémoire ne doit surtout pas faiblir.
Bon dimanche et gros bisous d'O.

somaja.over-blog.com 28/04/2013 20:31



Coucou,


Cette BD a l'avantage de permettre à des très jeunes d'aborder ce sujet (accompagnés quand même !). Elle tourne beaucoup, a beaucoup de succès dans les biblis, les écoles, et c'est tant mieux.
Bises



Présentation

  • : Les mille et une pages de Somaja
  • Les mille et une pages de Somaja
  • : Littérature, cinéma, voyages...
  • Contact

Challenge Jeunesse/Young adult

challenge-jeunesse-2

Recherche

Challenge Mois anglais

ennui

Archives

Challenge Goncourt des lycéens

        Challenge Goncourt lycéens

Challenge En scène !

CategorieMusset

Challenge Anne Perry

 

    anneperry2-copie-1

 

 

 

Challenge Thrillers et Polars

 

Challenge thriller