Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 07:48

 

La similitude entre deux oeuvres est parfois surprenante. C'est le cas avec ce film et le roman de Virginie Ollagnier, Toutes ces vies qu'on abandonne.

 

afficheLes Fragments d’Antonin – film de Gabriel Le Bomin – 2005 – avec Grégori Dérangère - Aurélien Recoing - Anouk Grinberg

Synopsis :

Cinq prénoms inlassablement répétés. Cinq gestes obsessionnels. Cinq moments de guerre. Antonin est revenu des combats sans blessure apparente. La sienne est intime, intérieure, enfouie.
Nous sommes en 1919 et le professeur Labrousse, pionnier dans le traitement des chocs traumatiques de guerre se passionne pour son cas. Sa méthode, nouvelle et controversée, doit lui faire revivre les moments les plus intenses de sa guerre afin de l’en libérer.


Comme dans Toutes ces vies qu’on abandonne, le film montre le travail d’un médecin  (Aurélien Recoing, parfait) qui s'intéresse plus aux chocs traumatiques qu'aux blessures corporelles.

Il s’attache au cas d’Antonin, revenu brisé des tranchées. Ce dernier est muré à l’intérieur de lui-même et ne cesse de revivre les horreurs vues et subies.

Entre le roman et le film, les liens sont étonnants. Les deux finissaient par se mélanger dans mon esprit, d’autant plus que – est-ce le hasard ? - j’ai vu le film quelques semaines seulement avant d'avoir lu le roman.

Même thème : les blessures invisibles.

Mêmes traumatismes et mêmes effets - mutisme, esprit enfermé dans un cauchemar et le corps refuse de revenir à la vie.

Même prise en charge par un médecin psychiatre qui prend en compte les effets de l’esprit sur le corps.

Comme dans le roman, la place du toucher est essentielle pour être à nouveau en contact avec ce monde traumatisant que les soldats voudraient oublier .

Mais plus étonnant, même structure. Dans le roman les séances de massage déclenchaient des souvenirs auxquels seul le soldat et le lecteur avaient accès. Dans le film, les sons, les images auxquels le médecin fait se confronter Antonin, lui font revivre des épisodes traumatisants, et chacun de ses sursauts amène un flash-back qui permet au spectateur de compléter le puzzle.

Dans les deux cas, on assiste par bribe à la reconstruction d’une vie, d’un parcours et donc d’un homme.

Les Fragments d’Antonin  ne donne pas dans le spectaculaire. Les scènes de souvenirs dans les tranchées ne montrent que des hommes, filmés au plus près, souvent en gros plans, des visages, des regards…et ça suffit pour comprendre l’ennui, la peur, l’épuisement, l’incompréhension, la révolte, le dégoût. Il y a peu de dialogues, juste ce qu’il faut. Les acteurs sont tous d’une grande sobriété, les silences sont émouvants. Les discours sont inutiles. 

Gabriel Le Bomin, a réalisé plusieurs documentaires sur les traumatismes de guerre. Il signe là un premier long métrage de fiction efficace et très émouvant.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by somaja.over-blog.com - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Mind The Gap 06/07/2012 15:31

On penserait presque que c'est une adaptation du livre mais je crois que les artistes s'inspirent souvent des autres artistes.

somaja.over-blog.com 06/07/2012 17:39



S'il n'y a pas eu inspiration c'est vraiment étrange comme coïncidence !



jeneen 02/07/2012 16:09

waouh ! déjà j'aime ce sujet de la première guerre mondiale..et tu parles si bien du film que je vais me lancer dans le livre (le film a l'air superbe aussi...) Bonne journée !

somaja.over-blog.com 05/07/2012 08:23



Le roman est très beau et si tu as l'occasion de voir le film (qui n'en est pas l'adaptation), tu passeras aussi un bon moment. biz



Asphodèle 01/07/2012 12:33

Hou ! J'adore ! J'aime beaucoup Aurélien Recoing qui "habite" toujours ses rôles fortement ! Tu m'as donné envie et de lire le livre (même si on ne sait pas si c'est vraiment l'adaptation) et de
voir ce film ! Vilaine tentatrice... Les titres sont magnifiques... :) Mange-bien !!!♥

somaja.over-blog.com 05/07/2012 08:13



Ce n'est pas l'adaptation du roman, c'est ça qui est troublant.


ça y est , j'ai digéré ! biz



Présentation

  • : Les mille et une pages de Somaja
  • Les mille et une pages de Somaja
  • : Littérature, cinéma, voyages...
  • Contact

Challenge Jeunesse/Young adult

challenge-jeunesse-2

Recherche

Challenge Mois anglais

ennui

Archives

Challenge Goncourt des lycéens

        Challenge Goncourt lycéens

Challenge En scène !

CategorieMusset

Challenge Anne Perry

 

    anneperry2-copie-1

 

 

 

Challenge Thrillers et Polars

 

Challenge thriller